Caisse d'Epargne - Opération Carte Blanche 2ème édition
Les particuliers fortunés privilégient la solidité de l'établissement bancaire

Vers une banque durable ?

A l'heure où Nicolas Sarkozy et José Manuel Barroso appellent à "Renforcer la contribution de la finance au développement durable", il est temps de ressortir quelques outils qui doivent contribuer à faire émerger la conscience du développement durable dans les choix bancaires quotidiens.

En tout premier lieu, voici le guide éco-citoyen “Environnement: comment choisir ma banque ?” publié il y a quelques semaines par l'association Les Amis de la Terre. Voici notamment le classement des banques établi par l'association dans ce document :
Environnement_comment_choisir_sa_ba

Chose étonnante, ce sont les pratiques de banque de financement de d'investissement qui sont montrées du doigt notamment à l'international où de nombreux projets contestés sont financés par des banques françaises. La responsabilité et les impacts indirects des banques sont extrêmement lourds dans ce domaine.
Sur les points positifs, le rapport souligne l'activité de la NEF (Société coopérative de finance solidaire) qui privilégie la gestion responsable et transparente de l’épargne ainsi que la création et le développement d’activités professionnelles et associatives à des fins d’utilité sociale et environnementale.

Le 1er bilan datant de 2006 est également en ligne.

A noter à ce sujet l'initiative de la Caisse d'Epargne avec le programme bénéfices futurs dont l'étiquetage éthique est la mesure phare. Les produits et services sont évalués selon le risque financier, l'intensité carbone et des critères sociaux et environnementaux. Le site de feedback dédié à la promesse environnementale de la Caisse d'Epargne est une mine de ce point de vue.

Commentaires