Previous month:
mai 2010
Next month:
septembre 2010

juin 2010

Nouvelle application Iphone de la Société Générale

La Société Générale lance une nouvelle application bancaire sur Iphone. L'application est réellement très complète :

  • les fonctionnalités de base sont offertes comme la consultation des comptes, la réalisation de virements, le suivi des cours de bourse, des simulateurs ou des informations pour contacter sa banque en cas d'urgence ;
  • les mobinautes peuvent contacter leur banque par click to call après avoir réalisé une simulation sur l'appli ou après avoir géolocalisé l'agence la plus proche de l'endroit où ils sont ;
  • enfin, la Société Générale fait une légère incursion dans la gestion des finances personnelles en proposant un module de suivi des dépenses personnalisable en fonction de ses objectifs budgétaires.

L'application prouve une nouvelle fois que la banque sur mobile est prise très au sérieux par les grandes banques. Quand on voit les réalisations d'applications comme celle de la Société Générale ou celle du Crédit Agricole, on se demande pourquoi aller ouvrir un compte dans une banque en ligne. Pour le prix, c'est sûr, mais bientôt plus pour les outils offerts sur internet et sur mobile qui n'offrent plus d'avantage concurrentiel dans une banque en ligne. Ces acteurs vont devoir se réinventer !


Nouvelle application Iphone de gestion du budget du Crédit Agricole

J'ai assisté il y a quelques jours à la présentation de la future application bancaire sur Iphone du Crédit Agricole. Le moins que l'on puisse dire, c'est que j'ai été surpris. Je m'attendais à une l'annonce habituelle des banques, c'est à dire la simple reprise des fonctionnalités du site internet... en moins bien, évidemment.

L'application Mon Budget qui sera lancée le 18 juin prochain va beaucoup plus loin que la simple consultation des comptes : elle allie les fonctionnalités d'un site bancaire traditionnel à celles d'un logiciel de gestion des comptes comme Money par exemple en conservant la simplicité de navigation et l'ergonomie des services Iphone. Vous pourrez donc faire vos comptes en saisissant ou rapprochant des opérations, faire un budget en regardant l'historique de vos comptes sur 13 mois présentés en camemberts ou en histogrammes, avoir des alertes lorsque votre budget est dépassé ou des rappels pour épargner sur les projets que vous avez définis dans l'application...

Vous disposez donc d'un véritable tableau de bord de gestion budgétaire disponible en mode connecté ou déconnecté sans avoir à réaliser d'opérations de téléchargement des comptes. L'application est une 1ère version et des choses méritent d'être améliorées, notamment la gestion de projet que je trouve limitée. L'équipe CA travaille déjà sur une V2.

Crédit_agricole_application_iphone_mon_budget

Il me semble que la future application du Crédit Agricole est une rupture dans la façon dont les banques abordent la question de la banque sur mobile :

  1. L'application Iphone du Crédit Agricole n'est pas seulement une application de consultation des comptes bancaire mais une application de Personal Finance Management, c'est à dire une application de gestion du budget personnel. Sachant que les banques aiment se copier, il y a fort à parier que d'autres banques se lancent sur cette voie.
  2. Les fonctionnalités de cette application n'existent pas encore sur internet. Cela signifie que c'est le mobile et particulièrement l'Iphone qui conduit les développements informatiques et non pas le site internet. Le Crédit Agricole annonce 165 000 connexions d’iPhoners par mois aujourd'hui. On est encore loin du trafic des sites internet mais la courbe est exponentielle. Les banques doivent accompagner cette tendance en se servant de l'effet Iphone. Elle devront ensuite rendre ces solutions universelles en les développant sur d'autres plateforme mobile notamment Android.
  3. Le Crédit Agricole a décidé de développer cet outil en interne sans faire de partenariat avec une start up. Aux USA, beaucoup de solutions adoptées par les banques sont basées sur des applications comme Yodlee par exemple. Cela réduit fortement le marché disponible pour ces start-ups en France.
  4. L'application est très orientée client. C'est très intuitif, c'est simple, les codes de l'ergonomie Iphone ont été conservés. Il n'y a rien à vendre non plus. L'application est gratuite. On peut penser que le client qui utilise cette application sera plus fidèle qu'un client lambda au départ parce que l'application n'existe pas chez les concurrents et ensuite car ce sera un frein de plus au changement.

 

L'accélérateur mis par les banques sur le développement de la banque par mobile se vérifie par le nombre de communiqués de presse que je reçois sur le sujet des applications mobiles :