Nouvelle pub TV Banque Populaire - Être jeune et avoir l'envie d'agir
Des nouveautés sur l'application mobile ING Direct

Pourquoi Cofidis se lance dans le Mobile avec Cofidis-Mobile ?

 Cofidis propose Cofidis Mobile depuis le 3/11/2011 : une gamme de forfaits sans téléphone, allant de 9,99 euros pour 30 minutes de communication à 44,99 euros pour 10 heures et un accès multimédia illimité. Les clients pourront également acheter leur téléphone séparément notamment en le finançant avec un crédit Cofidis. Cofidis, filiale du Crédit Mutuel, s'appuie sur le savoir faire de NRJ Mobile, lui aussi filiale du Crédit Mutuel.

Cofidis-mobile-logo-téléphonie-c-tellement-plus-malin

Cofidis  n'est pas le premier banquier à se lancer dans l'aventure. Le Crédit Mutuel l'avait devancé avec son offre C le mobile. BNPP vendra d'ici quelques semaines des forfaits téléphoniques Orange et des téléphones portables. D'après des indiscrétions, Sofinco permettra aux futurs clients de Free Mobile de financer leur mobile à crédit.

Chacun de ces établissements occupent un rôle différent : Cofidis et le Crédit Mutuel sont MVNO, la BNP sera distributeur et Sofinco apporteur de service. Ils montrent l'intérêt des établissements financiers pour le marché de la téléphonie mobile, comme les opérateurs téléphoniques se sont intéressés au paiement.

Alors pourquoi Cofidis se lance sur le mobile ?

  • Raison n°1 : le marché de crédit à la consommation et particulièrement du révolving est déprimé. Les évolutions réglementaires successives ont sérieusement entamé les marges et la croissance potentielle des établissements de crédit. Les spécialistes du revolving sont particulièrement touchés. La recherche de diversification devient vitale économiquement et stratégiquement.
  • Raison n°2 : facturer l'abonnement de téléphonie mobile d'un client est l'assurance de renforcer la relation avec celui-ci. L'objet lui-même devient progressivement le vecteur relationnel principal et la durée de vie de la relation avec un abonnement sera nécessairement plus longue.
  • Raison n°3 : l'offre doit aussi permettre de se positionner sur le thème de l’optimisation de la gestion budgétaire. Il s'agit pour moi des mêmes efforts qui consistent à faire croire que le crédit révolving est un crédit responsable. A ce titre, les commentaires sur internet quant à la compétitivité tarifaire de l'offre sont assez peu élogieux.




Commentaires