ADLPartner simplifie la mise en oeuvre de vos stratégies de content marketing
Nouvelle campagne : ING Direct promet l'épanouissement bancaire !

BPCE recherche de nouveaux usages pour les objets connectés

La vague des objets connectés déferle. Ils ont été la star du dernier salon de l'électronique de Las Vegas. C'est dans le domaine de la santé que les applications sont les plus visibles : des bracelets suivent vos mouvements et votre sommeil, des montres enregistrent vos performances sportives, des balances vous restituent votre courbe de poids... Beaucoup d'autres équipements sont en train d'être équipés de capteurs et de puces : véhicules, frigos, brosses à dents, thermostats... 
 
La diffusion de ces objets montre la volonté du consommateur d'être toujours connecté, de rester informé le plus possible et en toute circonstance. Le smartphone permet déjà cette information à chaque moment, mais les objets connectés permettent des usages en mains libres. 
 
Quels services à connotation bancaire pour les objets connectés ?
 
Pour son expérimentation, BPCE a choisi le plus célèbre des objets connectés : les Google Glass
 
La première application est associée au coffre fort numérique de la Caisse d'Epargne. La solution permet d'archiver des documents important comme des factures, des contrats ou des documents d'identité en photographiant les documents avec les lunettes "ok glass. Take a picture." 
 
 
En collaboration avec des groupes clients, BPCE prévoit de développer les applications autour de l'accompagnement (aider un client à remplir un dossier), l'assurance (déclarer un sinistre), de la consommation (contrôle du solde, suivi de budget).
 
Pour tester de nouveaux services, la banque veut s'appuyer sur des populations qui vont entrainer le reste de la population sur les nouveaux usages. Entre 2011 et 2013, la part de la population qui n'utilise que le mobile pour rentrer en contact avec la Caisse d'Epargne est passée de 1% à 12% (75% de ses clients sont des jeunes) ! C'est donc avec des étudiants, des grandes écoles, des écoles de design que la banque va continuer à innover.
 
Plus que l'application elle-même (les Google Glass ne sont pas encore distribuées au grand public), c'est la volonté d'innovation de la banque qu'il faut retenir. La banque montre qu'elle n'est plus suiveuse mais qu'elle se met en position d'agilité pour être au plus près des nouveaux usages clients.

Commentaires