« janvier 2014 | Accueil | avril 2014 »

mars 2014

et demain, à quoi ressemblera une agence bancaire ?

L'agence de demain modélisée par le cabinet d'architectes TPGM, autour de quelques principes clés : mobilité (les personnels sont en mouvement), transparence (l’agence est une vitrine), convivialité (elle favorise des relations de confiance fortement personnalisées), commodité (l’agence est multicanale, elle réserve un espace de services express).

L'agence BNP "2 Opéra" ressemble déjà à ce concept, je trouve.

Via Score Advisor


Nouvelle campagne : ING Direct promet l'épanouissement bancaire !

Pour sa nouvelle campagne de pub, ING Direct, première banque en ligne du marché français, capitalise sur la satisfaction de ses clients. 97% des clients du compte courant sont satisfaits d'ING Direct et la marque veut le faire savoir.

Après une phase de teasing sur le site Nouvellerelation.fr, la banque révèle 2 nouveaux films qui reprennent les codes de la relation amoureuse pour évoquer la relation bancaire. La campagne s'intitule "Vivez une belle histoire avec votre banque." et met en scène l'épanouissement bancaire en montrant des clients heureux d'avoir rompu avec leur ex-banquier qui leur cachait des choses. Quel petit cachottier ce banquier !

Ce n'est pas le cas d'ING Direct qui, depuis fin 2013, a décidé d'ouvrir la conversation avec ses clients sur le Web Café ING Direct et de mettre en pratique sa volonté de transparence et d'écoute de ses clients. La plate-forme de communication digitale permet aux clients d'exprimer leurs suggestions et leurs critiques et à la marque de valoriser les meilleures idées dans une logique de co-construction.

ING Direct est également sur les réseaux sociaux :

Article sponsorisé


BPCE recherche de nouveaux usages pour les objets connectés

La vague des objets connectés déferle. Ils ont été la star du dernier salon de l'électronique de Las Vegas. C'est dans le domaine de la santé que les applications sont les plus visibles : des bracelets suivent vos mouvements et votre sommeil, des montres enregistrent vos performances sportives, des balances vous restituent votre courbe de poids... Beaucoup d'autres équipements sont en train d'être équipés de capteurs et de puces : véhicules, frigos, brosses à dents, thermostats... 
 
La diffusion de ces objets montre la volonté du consommateur d'être toujours connecté, de rester informé le plus possible et en toute circonstance. Le smartphone permet déjà cette information à chaque moment, mais les objets connectés permettent des usages en mains libres. 
 
Quels services à connotation bancaire pour les objets connectés ?
 
Pour son expérimentation, BPCE a choisi le plus célèbre des objets connectés : les Google Glass
 
La première application est associée au coffre fort numérique de la Caisse d'Epargne. La solution permet d'archiver des documents important comme des factures, des contrats ou des documents d'identité en photographiant les documents avec les lunettes "ok glass. Take a picture." 
 
 
En collaboration avec des groupes clients, BPCE prévoit de développer les applications autour de l'accompagnement (aider un client à remplir un dossier), l'assurance (déclarer un sinistre), de la consommation (contrôle du solde, suivi de budget).
 
Pour tester de nouveaux services, la banque veut s'appuyer sur des populations qui vont entrainer le reste de la population sur les nouveaux usages. Entre 2011 et 2013, la part de la population qui n'utilise que le mobile pour rentrer en contact avec la Caisse d'Epargne est passée de 1% à 12% (75% de ses clients sont des jeunes) ! C'est donc avec des étudiants, des grandes écoles, des écoles de design que la banque va continuer à innover.
 
Plus que l'application elle-même (les Google Glass ne sont pas encore distribuées au grand public), c'est la volonté d'innovation de la banque qu'il faut retenir. La banque montre qu'elle n'est plus suiveuse mais qu'elle se met en position d'agilité pour être au plus près des nouveaux usages clients.

ADLPartner simplifie la mise en oeuvre de vos stratégies de content marketing

Adlpartner-content-marketingADLPartner annonce le lancement de sa solution de "Content Marketing Cloud", développée aux Etats-Unis par NewsCred et dont ADLPartner a obtenu l’exclusivité de la commercialisation en France.

Le "Content Marketing Cloud" est un outil qui permet de gérer et planifier des flux de contenus sous licence ou sur mesure. Le contenu est publiable sur toutes les plateformes de publications et facilement partageable sur les réseaux sociaux.

ADLPartner, c'est 40 ans d'expérience avec l’ensemble des éditeurs de presse pour négocier des partenariats de contenus et une expertise marketing reconnue pour actionner tous les leviers pour donner de la visibilité aux contenus.

Quelques exemples de réussites dans la présentation ci-dessous et sur le site du Content Marketing !


L’Adetem lance la seconde édition des Prix de l’excellence marketing

 - C'est le moment de poser votre candidature !

LogoPrix200

Vous vous êtes engagé dans une démarche marketing inédite, avez pris des risques pour le lancement d’un nouveau produit ou service ? Vous pensez être parvenu à bousculer les modèles établis, à faire évoluer les codes du marché ou le prisme de la relation client ?

Bref vous pensez pouvoir prétendre à l’un des 5 Prix de l’excellence marketing, je vous conseille de déposer au plus vite votre candidature.

Le dossier est très simple (6 slides) et il vous permet de candidater pour chacun des prix, y compris pour le Grand Prix PME ou le grand Prix de l'excellence marketing si vous répondez aux critères. Mieux, si vous être le premier annonceur ou la première agence à poser votre candidature en vous recommandant de mon blog, vous bénéficiez de 50% de remise sur vos frais de dossier (soit 25 € HT au lieu de 50 € HT pour les membres, 60 € HT au lieu de 120 € HT pour les non-membres).

Vous trouverez tous les détails sur les Prix et le dossier de candidature ici.

Bonne chance !