Décryptage et potentiel du marché du financement participatif par ADN'Co [Livre Blanc] via @adnco_officiel
La carte bancaire est-elle vraiment dépassée par le mobile ?

Caisse d'Epargne continue d'explorer les capacités des Google Glass avec Glassistance

Après avoir lancé une première application compatible avec les Google Glass, la Caisse d'Epargne récidive en lancant l'appli Glassistance. L'appli a déjà remporté le Trophée de Bronze dans la catégorie Innovation Digitale lors de la dernière édition des Trophées de l’Assurance. Après la banque avec le coffre fort numérique (400 000 souscriptions), c'est au tour de l'assurance d'illustrer la capacité d'amélioration de l'expérience client des objets connectés.

L'appli Glassistance propose d'intervenir à un moment crucial de la relation client en assurance : le sinistre. Lors d'un sinistre auto, l'appli permet de contacter un gestionnaire, qui va sécuriser la situation puis guider l'assuré dans le remplissage de son constat. Avec une transmission immédiate des documents et photos du sinistre, l'assureur est ainsi capable de proposer très vite la bonne indemnisation.

L'utilisation de cette technologie est au bénéfice partagé du client et de la Caisse d'Epargne. La banque règle un sinistre dans des délais très courts sans mobiliser d'experts et en économisant des échanges chronophages. Le client est accompagné "en direct" par un expert dans une situation très anxiogène et il est remboursé très vite.

Il ne reste plus qu'à acheter des Google Glass qui ne coûtent encore "que" 1700$ aux USA. Pourquoi donc ne pas développer très vite cette appli sur mobile dont la diffusion est plus grand public ?

La Caisse d'Epargne prévoit d'accentuer ses développement dans le domaines des objets connectés : une autre version de Glassassitance dédiée aux dégâts des eaux en assurance habitation est en projet ainsi qu'une appli dédiée à l'Apple Watch qui sera disponible dès sa sortie.

Commentaires