« septembre 2014 | Accueil | novembre 2014 »

octobre 2014

BNP Paribas repense l'expérience client via @131952

Le plan prévoit notamment une refonte de son réseau d'agences, qui se modélisera désormais en trois formats : 

  • 5% d'agences Express, qui offriront des services "simples" de type ouverture de compte, retraits... et seront situées dans des zones de passage comme les centres commerciaux
  • 80% d'agences Conseil, dans lesquelles se trouveront des conseillers généralistes ; ces agences seront équipées en visioconférence afin de joindre des spécialistes si nécessaire
  • 15% d'agences Projet, où les conseillers spécialisés seront physiquement présents ; ces agences disposeront de corners dédiés à certaines catégories spécifiques de clients : étudiants, travailleurs libéraux etc...

Number26, clone de Simple, se lance en Europe

Le futur de la banque, c'est un partage des rôles entre des nouveaux entrants qui s'occuperont des interfaces et de l'expérience client et des banques qui seront cantonnées à sous-traiter leur back office, leurs services informatiques coeur pour garantir la sécurité des dépôts et paiements.


La carte bancaire est-elle vraiment dépassée par le mobile ?

Voici une carte qui ambitionne de remplacer tout votre portefeuille : cartes bancaires, cartes de fidélité, cartes de membres etc... Plast Card. La carte est synchronisé au smartphone et intègre un écran tactile qui permet de passer d'une fonction à une autre. Le projet cherche encore son financement pour un lancement au printemps 2015. 

Quelques visuels supplémentaires sur le site Tuxboard.


Caisse d'Epargne continue d'explorer les capacités des Google Glass avec Glassistance

Après avoir lancé une première application compatible avec les Google Glass, la Caisse d'Epargne récidive en lancant l'appli Glassistance. L'appli a déjà remporté le Trophée de Bronze dans la catégorie Innovation Digitale lors de la dernière édition des Trophées de l’Assurance. Après la banque avec le coffre fort numérique (400 000 souscriptions), c'est au tour de l'assurance d'illustrer la capacité d'amélioration de l'expérience client des objets connectés.

L'appli Glassistance propose d'intervenir à un moment crucial de la relation client en assurance : le sinistre. Lors d'un sinistre auto, l'appli permet de contacter un gestionnaire, qui va sécuriser la situation puis guider l'assuré dans le remplissage de son constat. Avec une transmission immédiate des documents et photos du sinistre, l'assureur est ainsi capable de proposer très vite la bonne indemnisation.

L'utilisation de cette technologie est au bénéfice partagé du client et de la Caisse d'Epargne. La banque règle un sinistre dans des délais très courts sans mobiliser d'experts et en économisant des échanges chronophages. Le client est accompagné "en direct" par un expert dans une situation très anxiogène et il est remboursé très vite.

Il ne reste plus qu'à acheter des Google Glass qui ne coûtent encore "que" 1700$ aux USA. Pourquoi donc ne pas développer très vite cette appli sur mobile dont la diffusion est plus grand public ?

La Caisse d'Epargne prévoit d'accentuer ses développement dans le domaines des objets connectés : une autre version de Glassassitance dédiée aux dégâts des eaux en assurance habitation est en projet ainsi qu'une appli dédiée à l'Apple Watch qui sera disponible dès sa sortie.