Crédit Agricole Consumer Finance

Comptes Twitter du groupe Crédit Agricole (2/2)

Comptes_Twitter_groupe_credit_agricole

@BforBank Le compte Twitter de BforBank, banque privée en ligne.

  • 3160 Tweets
  • 322 Abonnements
  • 796 Abonnés
  • 75 Listé

@Kwixo Rapide, facile et mobile ! #Kwixo : pour transférer de l'argent et payer sur internet.

  • 271 Tweets
  • 269 Abonnements
  • 326 Abonnés
  • 15 Listé

@PresseFIANET Attachée de Presse de FIA-NET Europe (Kwixo) et de FIA-NET (Sceau de Confiance et Certissim)

  • 35 Tweets
  • 145 Abonnements
  • 48 Abonnés
  • 2 Listé

@credit_sofinco Fil Twitter officiel de Sofinco, marque de CA Consumer Finance, filiale spécialisée du crédit à la consommation de Crédit Agricole S.A.

  • 42 Tweets
  • 104 Abonnements
  • 63 Abonnés
  • 4 Listé

@finaref

  • 0 Tweets
  • 1 Abonnements
  • 17 Abonnés
  • 0 Listé

 

Comptes_Twitter_des_banques

Liste au 29 novembre 2011
Un compte oublié, une correction à apporter, signalez le ici.


Pourquoi Cofidis se lance dans le Mobile avec Cofidis-Mobile ?

 Cofidis propose Cofidis Mobile depuis le 3/11/2011 : une gamme de forfaits sans téléphone, allant de 9,99 euros pour 30 minutes de communication à 44,99 euros pour 10 heures et un accès multimédia illimité. Les clients pourront également acheter leur téléphone séparément notamment en le finançant avec un crédit Cofidis. Cofidis, filiale du Crédit Mutuel, s'appuie sur le savoir faire de NRJ Mobile, lui aussi filiale du Crédit Mutuel.

Cofidis-mobile-logo-téléphonie-c-tellement-plus-malin

Cofidis  n'est pas le premier banquier à se lancer dans l'aventure. Le Crédit Mutuel l'avait devancé avec son offre C le mobile. BNPP vendra d'ici quelques semaines des forfaits téléphoniques Orange et des téléphones portables. D'après des indiscrétions, Sofinco permettra aux futurs clients de Free Mobile de financer leur mobile à crédit.

Chacun de ces établissements occupent un rôle différent : Cofidis et le Crédit Mutuel sont MVNO, la BNP sera distributeur et Sofinco apporteur de service. Ils montrent l'intérêt des établissements financiers pour le marché de la téléphonie mobile, comme les opérateurs téléphoniques se sont intéressés au paiement.

Alors pourquoi Cofidis se lance sur le mobile ?

  • Raison n°1 : le marché de crédit à la consommation et particulièrement du révolving est déprimé. Les évolutions réglementaires successives ont sérieusement entamé les marges et la croissance potentielle des établissements de crédit. Les spécialistes du revolving sont particulièrement touchés. La recherche de diversification devient vitale économiquement et stratégiquement.
  • Raison n°2 : facturer l'abonnement de téléphonie mobile d'un client est l'assurance de renforcer la relation avec celui-ci. L'objet lui-même devient progressivement le vecteur relationnel principal et la durée de vie de la relation avec un abonnement sera nécessairement plus longue.
  • Raison n°3 : l'offre doit aussi permettre de se positionner sur le thème de l’optimisation de la gestion budgétaire. Il s'agit pour moi des mêmes efforts qui consistent à faire croire que le crédit révolving est un crédit responsable. A ce titre, les commentaires sur internet quant à la compétitivité tarifaire de l'offre sont assez peu élogieux.





Nouvelle application Iphone de gestion du budget du Crédit Agricole

J'ai assisté il y a quelques jours à la présentation de la future application bancaire sur Iphone du Crédit Agricole. Le moins que l'on puisse dire, c'est que j'ai été surpris. Je m'attendais à une l'annonce habituelle des banques, c'est à dire la simple reprise des fonctionnalités du site internet... en moins bien, évidemment.

L'application Mon Budget qui sera lancée le 18 juin prochain va beaucoup plus loin que la simple consultation des comptes : elle allie les fonctionnalités d'un site bancaire traditionnel à celles d'un logiciel de gestion des comptes comme Money par exemple en conservant la simplicité de navigation et l'ergonomie des services Iphone. Vous pourrez donc faire vos comptes en saisissant ou rapprochant des opérations, faire un budget en regardant l'historique de vos comptes sur 13 mois présentés en camemberts ou en histogrammes, avoir des alertes lorsque votre budget est dépassé ou des rappels pour épargner sur les projets que vous avez définis dans l'application...

Vous disposez donc d'un véritable tableau de bord de gestion budgétaire disponible en mode connecté ou déconnecté sans avoir à réaliser d'opérations de téléchargement des comptes. L'application est une 1ère version et des choses méritent d'être améliorées, notamment la gestion de projet que je trouve limitée. L'équipe CA travaille déjà sur une V2.

Crédit_agricole_application_iphone_mon_budget

Il me semble que la future application du Crédit Agricole est une rupture dans la façon dont les banques abordent la question de la banque sur mobile :

  1. L'application Iphone du Crédit Agricole n'est pas seulement une application de consultation des comptes bancaire mais une application de Personal Finance Management, c'est à dire une application de gestion du budget personnel. Sachant que les banques aiment se copier, il y a fort à parier que d'autres banques se lancent sur cette voie.
  2. Les fonctionnalités de cette application n'existent pas encore sur internet. Cela signifie que c'est le mobile et particulièrement l'Iphone qui conduit les développements informatiques et non pas le site internet. Le Crédit Agricole annonce 165 000 connexions d’iPhoners par mois aujourd'hui. On est encore loin du trafic des sites internet mais la courbe est exponentielle. Les banques doivent accompagner cette tendance en se servant de l'effet Iphone. Elle devront ensuite rendre ces solutions universelles en les développant sur d'autres plateforme mobile notamment Android.
  3. Le Crédit Agricole a décidé de développer cet outil en interne sans faire de partenariat avec une start up. Aux USA, beaucoup de solutions adoptées par les banques sont basées sur des applications comme Yodlee par exemple. Cela réduit fortement le marché disponible pour ces start-ups en France.
  4. L'application est très orientée client. C'est très intuitif, c'est simple, les codes de l'ergonomie Iphone ont été conservés. Il n'y a rien à vendre non plus. L'application est gratuite. On peut penser que le client qui utilise cette application sera plus fidèle qu'un client lambda au départ parce que l'application n'existe pas chez les concurrents et ensuite car ce sera un frein de plus au changement.

 

L'accélérateur mis par les banques sur le développement de la banque par mobile se vérifie par le nombre de communiqués de presse que je reçois sur le sujet des applications mobiles :