Crédit Agricole

Freasy, l'offre jeune low cost du Crédit Agricole accessible uniquement sur mobile

Réservée aux 18-30 ans, l'offre FREASY inclut tous les services de base : un compte bancaire, une carte MasterCard à autorisation systématique, des virements SEPA, et des alertes SMS.

La souscription est 100% mobile à partir de l'application du Crédit Agricole "Ma Banque" en photographiant les justificatifs via le téléphone. La carte bancaire est à retirer dans une des agences du réseau.

Les inconvénients : pas de retraits en dehors des DAB du Crédit Agricole (on paie de moins en moins en cash), pas de découvert (c'est mieux ainsi) et pas de chéquier (qui a besoin d'un chéquier aujourd'hui ?).

Freasy_offre_jeunes_low_cost_credit_agricole


Une nouvelle identité visuelle pour la marque employeur du Crédit Agricole

Le Crédit Agricole annonce le lancement de sa nouvelle signature employeur.

Nouvelle_identité_visuelles_credit_agricole_job

« Tout commence ici » a pour but de développer l’attractivité du Crédit Agricole vis-à-vis des candidats et de mettre en avant la diversité des marques, des implantations et des expertises.

A cette occasion, le site Carrières du Groupe évolue et devient www.groupecreditagricole.jobs.

 


TANu, le premier Test d'Agilité Numérique utilisé par le Crédit Agricole Pyrénées-Gascogne

Et si, comme pour l'anglais avec le TOEIC, il existait une évaluation des connaissances numériques. C'est bien l'ambition qu'a eu l'agence web Immersive Lab en créant le TANu (Test d'Agilité Numérique) à la demande du Crédit Agricole Pyrénées-Gascogne. La banque a pris conscience que le numérique n'est pas qu'une question de relation client mais qu'il concerne tous les salariés de tous les services et tous les métiers. Elle a donc cherché un moyen d'évaluer les compétences digitales de l'ensemble de ses salariés.

Le test se présente sous la forme d'un QCM de 90 questions, à réaliser en 30 minutes. Les questions - posées de façon aléatoire dans une base de données de 700 questions revues régulièrement en fonction de l'actualité numérique -, portent sur 5 domaines : l'informatique, l'internet, les réseaux sociaux, la technologie et l'économie numérique. A l'issue de l'examen, le candidat reçoit un passeport qui lui indique son niveau global et la répartition de son score en fonction des thématiques.

HD-TANu-passeport-appleL'utilisation du TANu a plusieurs objectifs :

  • aider les collaborateurs à comprendre comment le digital change le monde et les métiers ;
  • évaluer un candidat lors d'un recrutement ou d'une mobilité ;
  • identifier des profils agiles aptes à participer à la transformation numérique de l'entreprise.

Mascotte_TANu


Le Crédit Agricole et LCL lancent leur nouvelle solution de paiement : Smart TPE pour le CA et Monem Mobile pour LCL

Lcl_credit_agricole_monem_mobile_smart_tpe_paiement_carte_bancaire

 Le constat

  • Les banques sont lancées dans une quête effrenée pour convertir les particuliers aux nouvelles technologies de paiement (NFC, mobile, portefeuille numérique...).
  • Lancements après lancements, tests après tests, les résultats sont toujours les mêmes ! Les clients se montrent désespéréments conservateurs et plus attachés que jamais à leur carte bancaire ! Même le développement du commerce en ligne et du m-commerce ne remet pas en cause la confiance que les consommateurs accordent à leur carte bancaire.
  • De nombreux acteurs cherchent la nouvelle génération de solutions de paiement qui fera la différence. Des opérateurs téléphoniques, des start-ups, des géants du web américains, des commerçants.
  • Les revenus encore confortables de la carte bancaire sont sous pression des commerçants, des particuliers et du régulateur.

Le développement de nouvelles solutions de paiement auprès des commerçants et du grand public ne prend pas.

La problématique

Comment redonner de la valeur au paiement ?

Les promesses des nouveaux acteurs se regroupent autour de 2 thématiques : la fidélisation et l'innovation technologique. Dans le 1er cas, la proposition est d'associer au paiement des solution de CRM et fidélisation pour connaitre sa base client et maximiser la fréquence et le montant des achats. Dans le second cas, il s'agit de proposer une nouvelle techno de paiement pour une expérience de paiement plus rapide, plus simple, plus pratique...

Le Crédit Agricole a choisi une 3ème voie, celle d'étendre le territoire d’acceptation de la carte bancaire que nos consommateurs ne veulent définitivement pas lâcher. Le groupe va proposer une solution simple de paiement à toutes les professions en mobilité qui s'équipaient très rarement en terminaux de paiement : taxis, artisans, dépanneurs, infirmières, médecins...

La solution

Une appli de paiement sur un smartphone + un lecteur de cartes bancaires connecté en bluetooth.

 

C'est le monde d’aujourd’hui (la carte bancaire) qui rejoint le monde de demain (le paiement mobile).

Le pari de la banque est de ne pas demander d'effort au client en ne modifiant pas le contexte de paiement qu'il connait d'habitude. Il n'y a pas de phase d'enrôlement des clients, pas de seuil critique à atteindre. C'est sûrement ce qui fera le succès de ce produit. 

Le service sera en test chez LCL et dans 2 CR dans les prochaines semaines puis sera généralisé en 2014. Cette première expérience sera l'occasion de tester des modèles de tarification autour de quelques principes de base : le terminal sera vendu une centaine d’euros, l’abonnement mensuel de l’ordre de 10-15 euros et le variable autour de 0,6 - 0,8%.


Les banques dans le baromètre image POSTERNAK / IFOP

Le baromètre d'image Posternak / Ifop de février 2013 est paru.

"Les banques qui trouvent grâce aux yeux des Français, ont la particularité, Crédit Mutuel en tête, d’être toutes issues du secteur coopératif. Elles laissent loin derrière les banques capitalistes classiques."