Etude

Le Marketing Book Finance 2012 est en ligne

Depuis 1995, le Marketing Book décode les comportements de consommation des Français, en les mettant en perspective avec les stratégies des acteurs du marché.

TNS Sofres met en ligne le chapitre dédié aux métiers de la Finance : assurance, épargne, crédit... Celui-ci analyse en détail les enjeux marketing des stratégies des banques et des assureurs.

Les composantes de la révolution marketing du secteur sont les suivantes selon les experts TNS Sofres :

  • Internet et la banalisation des marques. Vouloir « maîtriser » sa communication sur le Net est on le sait un leurre, tant les émetteurs et les locuteurs y sont nombreux et réactifs. Faute d'écoute et de dialogue, les internautes s'épanchent bien vite sur les forums et les blogs, ou pire, sur les pages Facebook des marques elles-mêmes, qui n'ont d'autre choix que la transparence. Par ailleurs, si les comparateurs ouvrent des portes aux prospects et sont à ce titre intégrés aux stratégies commerciales, ils ne sont pas sans danger. Les grands noms de la banque et de l'assurance ont fort à y perdre en notoriété, identité et en attractivité.
  • M-banking et... M-servicing. 47% de Français possèdent déjà un Smartphone. En attendant leur généralisation, les banques et les sociétés d'assurances ont développé des applications. Souvent promotionnelles, elles sont en fait une formidable opportunité de « rendre service » aux clients. Les applis de gestion de ses finances personnelles en sont une première démonstration.
  • M-payment, enjeu et guerre économique en puissance. A la différence de ce que l'on observe dans la majorité des pays dans le monde, les acteurs financiers ne sont pas perçus en France comme les plus légitimes dans ce domaine. Les géants d'Internet, les opérateurs ou les enseignes pourraient leur damer le pion, avec des offres basiques et simples d'utilisation, en attendant que les pure players du paiement sans contact (banques et tous les organismes financiers) concrétisent leurs promesses. Un marché porteur, dès qu'auront été résolues les questions de confidentialité et de sécurité.
  • Le meilleur du numérique et... du contact direct. La tentation « économique » serait grande de transformer agences bancaires et autres points de contact en espaces technos, remplis de tablettes et autres avatars interactifs. Dans les faits, si l'usage d'Internet ne cesse de croître dans le domaine financier, les Français restent profondément attachés au dialogue avec leurs « conseillers ».

Les français n'ont pas encore adopté les nouvelles solutions de gestion de budget

Grace à internet, les français consultent davantage leurs comptes : jusqu'à 1 fois par jour pour 42% d'entre eux ! Plus on est multi-bancarisé, plus on consulte ses comptes fréquemment.
79% des français s'informent de la position de leur compte en se connectant à l'espace bancaire de leur banque, 11% attendent de recevoir leurs relevés de comptes, encore 5% se rendent dans leur agence (encore 5% !) et le mobile qui sera certainement bientôt le 2ème moyen après internet, ne recueille pour le moment que 4% des réponses.
Pour gérer leurs comptes, les répondants déclarent réaliser un décompte de leurs dépenses fixes ou mettre en place une épargne programmée. En revanche, utiliser un logiciel de gestion de budget ou paramétrer des alertes pour éviter les mauvaises surprises sont des pratiques encore peu répandues.
,

Performance de l'emailing dans la banque et l'assurance (1er semestre 2012)

Le taux d'ouverture et de clics sont en progression par rapport au 2nd semestre 2011, mais le taux de désabonné est multiplié par 3 alors que le taux d'emails non aboutis augmente de près d'un point. Les performances de tous les secteurs sont disponibles ici.

Performance emailing banque assurance octobre 2012


Les chiffres du paiement mobile par Paypal

Vous ne trouvez pas ces chiffres étonnants ?

  • 32% des utilisateurs sont prêts à payer avec leur mobile une somme de 5 euros.
  • 72% des utilisateurs de smartphone sont favorables au paiement mobile.
  • 11% des sondés pensent que le paiement mobile représente l’avenir.
  • ...
C'est de l'auto persuasion ?

M-commerce-paypal-paiement-mobile-infographie


Banque mobile : 70% de progression du nombre d'utilisateurs en 1 an

C'est moins que la moyenne des 5 principaux pays européens (+85% entre juillet 2011 et juillet 2012), mais c'est la 2ème base d'utilisateurs de banque sur smartphone après l'Angleterre (6,929 M vs 7,981 M).

EU5_Mobile-Banking