Kwixo

Avec S-Money, la révolution est aussi pour les commerçants

S-Money est le nouveau service de paiement mobile proposé par le groupe BPCE. La promesse pour l'utilisateur final : un paiement instantané, sûr et gratuit. Un paiement de personne à personne, un paiement pour régler un professionel en mobilité (plombier, livreur ou prof particulier...), un paiement chez un commerçant ou un paiement sur un site internet. Voir les situations illustrées dans la video de démonstration.


Une Nième initiative sur le marché du paiement mobile ? Certainement. Mais je retiens quelques différences clés dans ce lancement.

Une stratégie de déploiement à l'opposé de celle du concurrent Kwixo qui a misé sur une campagne de communication massive via les grands médias. S-money prévoit un déploiement progressif qui correspond à l'absence de certitudes des créateurs sur l'évolution du marché et sur la rapidité de diffusion des nouveaux usages de paiement par mobile. Après le test d'une version beta, la solution sera déployée sur 4 grandes villes (Nantes, Bordeaux, Rennes et Toulouse) puis généralisé en 2013 : l'objectif est de capitaliser sur le feedback des premiers utilisateurs.

Selon moi, l'annonce importante du lancement est la mise à disposition de modules de connaissance et d'animation de la clientèle pour les commerçants. Ces services sont essentiels car ce sont les commerçants qui vont faire la rentabilité du modèle : ce sont eux qui paient. La gratuité s'impose pour les particuliers pour assurer une adoption rapide. Ce qu'ont compris les créateurs de S-Money, c'est que pour faire payer un service, il faut apporter de la valeur. Le tarif équivalent à celui de la carte bancaire n'est pas suffisant car le paiement par mobile n'est pas plus rapide, plus sûr ou plus simple que le paiement par carte. Il faut donc que le commerçant soit convaincu qu'il fera plus de chiffre d'affaires avec les clients qui paient par mobile : lui proposer des outils pour exploiter les données de paiement et augmenter le RFM des achats de ses clients est donc très astucieux.

Jamais ces données n'ont été exploitées par les banques françaises qui se sont toujours refusé à le faire au nom de la confidentialité. Mais les données sont bien là. Les gigantesques entrepôts de données contenant tous les paiements auraient déjà pu être utilisés au profit des commerçants et positionner le banquier comme accélérateur de commerce. Le mobile sera peut être un point de rupture par rapport à ce principe d'utilisation des données de paiement.


Comptes Twitter du groupe Crédit Agricole (2/2)

Comptes_Twitter_groupe_credit_agricole

@BforBank Le compte Twitter de BforBank, banque privée en ligne.

  • 3160 Tweets
  • 322 Abonnements
  • 796 Abonnés
  • 75 Listé

@Kwixo Rapide, facile et mobile ! #Kwixo : pour transférer de l'argent et payer sur internet.

  • 271 Tweets
  • 269 Abonnements
  • 326 Abonnés
  • 15 Listé

@PresseFIANET Attachée de Presse de FIA-NET Europe (Kwixo) et de FIA-NET (Sceau de Confiance et Certissim)

  • 35 Tweets
  • 145 Abonnements
  • 48 Abonnés
  • 2 Listé

@credit_sofinco Fil Twitter officiel de Sofinco, marque de CA Consumer Finance, filiale spécialisée du crédit à la consommation de Crédit Agricole S.A.

  • 42 Tweets
  • 104 Abonnements
  • 63 Abonnés
  • 4 Listé

@finaref

  • 0 Tweets
  • 1 Abonnements
  • 17 Abonnés
  • 0 Listé

 

Comptes_Twitter_des_banques

Liste au 29 novembre 2011
Un compte oublié, une correction à apporter, signalez le ici.


J'ai testé Kwixo, le nouveau service de paiement de Fia-Net du groupe Crédit Agricole

Voici mon expérience avec Kwixo, le nouveau service de paiement du groupe Crédit Agricole, qui permet les transferts d'argent entre particuliers et le paiement sur les sites marchands.

La proposition de tester Kwixo est arrivée fort à propos, quelques jours avant la fête d'anniversaire de mon ami Karim ! Après avoir reçu le mail d'invitation, je propose de verser ma participation au cadeau commun par un nouveau service de paiement entre particuliers : Kwixo. Gros blanc dans la conversation par email... je me sens seul... Je n'ai pourtant pas parlé d'innovation, de paiement peer to peer, de paiement mobile. Qu'importe, je ne suis pas tombé sur des early adopters, mais je vais tout de même tenter de convertir certains à l'utilisation de ce service qui doit nous simplifier la gestion du cadeau commun !

Je me connecte sur www.kwixo.com, je m'inscris et envoie mon premier transfert d'argent en renseignant simplement l'email du destinataire du transfert et le montant de celui-ci. Malheureusement, ce 1er transfert sera infructueux car mon destinataire ne s'est pas inscrit dans les 5 jours et le transfert s'est "périmé". Quelques jours plus tard, la 2ème tentative est couronnée de succès et Karim peut donc recevoir comme prévu son cadeau. Le test est réussi, même si l'apprentissage a été laborieux.

Contrairement à la pub ci-dessous, je suis resté habillé pour tester le service !

 

Les plus du service :

  • un service universel. Le transfert est possible vers tous les détenteurs d'un mobile ou d'une adresse email ;
  • la caution rassurante d'une banque ;
  • la présence d'applications mobiles qui permet de payer en toute circonstance avec son téléphone ;
  • pas d'argent bloqué sur un compte intermédiaire.

Les moins :

  • gratuit pour le moment, le transfert sera facturé prochainement 0,49 cts d'euro. Trop cher selon moi pour une utilisation au quotidien ;
  • une phase d'apprentissage qui peut être longue avant l'appropriation par un nombre suffisant d'utilisateurs.

 

Article sponsorisé