PFM

Une V2 pour l'application iPhone de Linxo

Linxo, l'appli de gestion de budget multibanques propose depuis vendredi une nouvelle version de son application iPhone.

Le 1er écran est plus riche avec le récapitulatif des alertes, des dépenses et des revenus du mois en cours, la capacité d'épargne des derniers mois et le nombre des opérations qu'il reste à catégoriser.

Linxo_visualisation_synthese
Les graphiques sont interactifs et permettent de visualiser les revenus et les dépenses par catégories en basculant facilement vers le détail des opérations. Le design a été retravaillé et l'utilisation est particulièrement agréable.

   Linxo_visualisation_depenses
La capacité d'épargne sur les derniers mois apparait également dans un graphique qui affiche l'évolution des revenus et des dépenses en en déduisant l'épargne réalisée.

Linxo_capacité_d_epargne
Autres points notables de la V2 : les fonctionnalités de partage sont plus facilement accessibles et l'accès à l'aide technique depuis l'appli. L'appli est également optimisée pour les non et mal-voyants.

Update : Linxo annonce une levée de fonds de 530 000 € avec le Crédit Mutuel Arkea. Cette levée de fonds porte à 900 000 € le montant des capitaux investis dans le pionnier français de la gestion de finances personnelles sur Internet depuis 2010.


Nouvel outil de gestion de budget Société Générale en beta

La Société Générale fait tester son nouvel outil de gestion budgéraire en avant-première à ses clients de l'Agence Directe. D'autres clients SG peuvent rejoindre le test en contactant @SG_etvous.

L'outil permet classiquement de catégoriser ses dépenses et revenus, de suivre leur évolution sous forme de graphiques, de fixer des seuils personnalisés pour chaque catégorie de dépenses et de mettre en place des alertes.

 

 

Mes remarques sur l'outil :

L'absence de multi-comptes. Evidemment, la tendance à la multibancarisation des français n'est plus à prouver. Avec la montée régulière des banques en ligne, il est de moins en moins rare d'avoir 2 ou 3 partenaires financiers. Je comprends la stratégie d'encouragement à la monobancarisation, mais pour ma part, c'est une limite.

Pour le moment, je n'ai pu sélectionner qu'un compte courant et pas mes comptes d'épargne. Cela limite le périmètre de l'outil à une gestion au quotidien puisque je ne peux avoir par exemple une position de tout mon patrimoine, comptes d'épargne et crédits inclus. Il est vrai que d'autres services payants (Synopsis) ont cet objectif, mais sous un format papier !

La limite de suivi à une période de 12 mois glissants. A mon avis, je pense que la gestion d'un budget annuel est plus efficace pour ses finances et son épargne. Dans ce cas, le suivi sur un an n'est pas suffisant.

Je "like" tout de même !


La campagne de publicité pour le Money Center de Boursorama démarre ce soir

Une nouvelle campagne de publicité organisée par Boursorama banque démarre le 12 mai (TV, Presse, Internet). Elle fait la promotion de Money Center, l'outil de gestion des finances personnelles lancé l'année dernière par la banque. A cette occasion, Boursorama nous a informé des dernières avancées de son application :

  • En partenariat avec Yodlee, l'import automatique de vos comptes bancaires est désormais possible pour 14 banques. La fonctionnalité est réservée aux clients de Boursorama Banque. Pour les autres, il faudra se contenter de l'import manuel.
  • L'outil a profité de son caractère communautaire : la catégorisation des données devient de plus en plus rapide et intuitive à mesure que les utilisateurs renseignent leurs comptes et l'application continue d'être développée en fonction des demandes et suggestions de la communauté.
  • Venus des USA, ces outils sont souvent associés à des renifleurs d'économies. Pour le moment, Boursorama ne prévoit pas de telles évolutions ni d'exploitation commerciale des données. Le service dans sa configuration actuelle devrait rester gratuit.
  • Quelques chiffres sur le succès de ce nouvel outil : 35 000 internautes l'utilisent soit 10% de la base totale des clients de Boursorama Banque. Les utilisateurs s'y rendent en moyenne 1 fois par semaine et y passent 22 minutes.


Applications bancaires sur iphone et ipad : classement Itunes Rewind 2010

Vous pouvez découvrir sur Itunes le classement des meilleures applications Iphone de l'année 2010. En ce qui concerne les applications gratuites de la catégorie finance, voici le classement :

  1. L'Appli de la Société Générale ;
  2. Mon Budget du Crédit Agricole ;
  3. Mes Comptes de BNP Paribas ;
  4. Crédit Mutuel ;
  5. Boursorama ;
  6. CIC ;
  7. PayPal ;
  8. Salaire Net ;
  9. Mon Compte - Lite ;
  10. Pocket Budget de Cofidis.

Itunes_rewind_2010_applications_bancaires_iphone

Pour l'Ipad, voici le classement dans lequel les applications des banques sont beaucoup moins représentées :

  1. PowerOne Finance Calculator - Lite ;
  2. Fortuneo ;
  3. Mes Comptes de BNP Paribas ;
  4. iCompta 2 Lite ;
  5. Bloomberg for iPad ;
  6. Pageonce personal finance ;
  7. Jumsoft money ;
  8. BA Finance Plus ;
  9. CMB for iPad ;
  10. HomeBudget Lite.

Itunes_rewind_2010_applications_bancaires_ipad


Nouvelle application Iphone de gestion du budget du Crédit Agricole

J'ai assisté il y a quelques jours à la présentation de la future application bancaire sur Iphone du Crédit Agricole. Le moins que l'on puisse dire, c'est que j'ai été surpris. Je m'attendais à une l'annonce habituelle des banques, c'est à dire la simple reprise des fonctionnalités du site internet... en moins bien, évidemment.

L'application Mon Budget qui sera lancée le 18 juin prochain va beaucoup plus loin que la simple consultation des comptes : elle allie les fonctionnalités d'un site bancaire traditionnel à celles d'un logiciel de gestion des comptes comme Money par exemple en conservant la simplicité de navigation et l'ergonomie des services Iphone. Vous pourrez donc faire vos comptes en saisissant ou rapprochant des opérations, faire un budget en regardant l'historique de vos comptes sur 13 mois présentés en camemberts ou en histogrammes, avoir des alertes lorsque votre budget est dépassé ou des rappels pour épargner sur les projets que vous avez définis dans l'application...

Vous disposez donc d'un véritable tableau de bord de gestion budgétaire disponible en mode connecté ou déconnecté sans avoir à réaliser d'opérations de téléchargement des comptes. L'application est une 1ère version et des choses méritent d'être améliorées, notamment la gestion de projet que je trouve limitée. L'équipe CA travaille déjà sur une V2.

Crédit_agricole_application_iphone_mon_budget

Il me semble que la future application du Crédit Agricole est une rupture dans la façon dont les banques abordent la question de la banque sur mobile :

  1. L'application Iphone du Crédit Agricole n'est pas seulement une application de consultation des comptes bancaire mais une application de Personal Finance Management, c'est à dire une application de gestion du budget personnel. Sachant que les banques aiment se copier, il y a fort à parier que d'autres banques se lancent sur cette voie.
  2. Les fonctionnalités de cette application n'existent pas encore sur internet. Cela signifie que c'est le mobile et particulièrement l'Iphone qui conduit les développements informatiques et non pas le site internet. Le Crédit Agricole annonce 165 000 connexions d’iPhoners par mois aujourd'hui. On est encore loin du trafic des sites internet mais la courbe est exponentielle. Les banques doivent accompagner cette tendance en se servant de l'effet Iphone. Elle devront ensuite rendre ces solutions universelles en les développant sur d'autres plateforme mobile notamment Android.
  3. Le Crédit Agricole a décidé de développer cet outil en interne sans faire de partenariat avec une start up. Aux USA, beaucoup de solutions adoptées par les banques sont basées sur des applications comme Yodlee par exemple. Cela réduit fortement le marché disponible pour ces start-ups en France.
  4. L'application est très orientée client. C'est très intuitif, c'est simple, les codes de l'ergonomie Iphone ont été conservés. Il n'y a rien à vendre non plus. L'application est gratuite. On peut penser que le client qui utilise cette application sera plus fidèle qu'un client lambda au départ parce que l'application n'existe pas chez les concurrents et ensuite car ce sera un frein de plus au changement.

 

L'accélérateur mis par les banques sur le développement de la banque par mobile se vérifie par le nombre de communiqués de presse que je reçois sur le sujet des applications mobiles :