Sans contact

Banque Populaire fait jouer ses clients à propos du paiement sans contact

Le GIE Cartes Bancaires l'annonce, les transactions par carte bancaire sans contact décollent ! Il y a eu plus de 1 million de paiements sans contact en décembre 2015. Tout cela alors que la part des paiements par chèques et en espèces décroit régulièrement.

Le montant moyen d'une transaction sans contact est passé de 11 euros en 2014 à 10,50 euros en 2015. Les épiceries, supermarchés et hypermarchés, la restauration, les boulangeries, les cafés, les tabacs, les pharmacies et les librairies sont les commerces où le paiement sans contact a le plus de succès.

Pour accompagner le mouvement, la Banque Populaire a décidé de faire la promotion du paiement sans contact en organisant un grand jeu-concours sur www.lesdefisdusanscontact.com

Paiement_sans_contact_banque_populaire_jeu_concours

Les clients de la Banque Populaire peuvent réaliser des défis et gagner un des lots mis en jeu (drones, montres connectées, robots, etc…).

Le jeu-concours invite les clients à vivre les principaux avantages de payer grâce au paiement sans contact : la rapidité, le confort, la sécurité et la légèreté. Avec le sans contact, la banque Populaire promet d'économiser son temps à chaque paiement!

 


PaschiCombo, la nouvelle carte lancée par Monte Paschi Belgium et MasterCard via @yabrassart

Mastercard_paschicombo_carte_monte_paschi_banca
4 possibilités de paiement réunies dans une seule carte, c'est le concept proposé par la banque belge Monte Paschi Belgium avec MasterCard. L'originalité est aussi que la carte est recto / verso ! Paiement à crédit, paiement sans contact, paiement sécurisé sur internet et classiquement le débit sont les 4 fonctionnalités offertes par la carte bancaire. Une belle vitrine pour MasterCard qui montre sur une seule carte, tout ce qui est possible en matière de paiement à l'heure actuelle.


Etat de l'art du paiement mobile en France

CCM Benchmark et CSA Consulting publient une étude sur le paiement mobile en France. Cette étude s'appuie sur une double enquête qualitative et quantitative. Les experts et des professionnel du secteur des paiements ont été interrogés sur leur vision du marché alors qu'un échantillon de consommateurs et de commerçants ont donné leur avis sur les services de paiement par mobile. 

 

 

Quelques commentaires personnels sur l'extrait que vous pouvez voir ci-dessus.

Dans le domaine du paiement mobile, les banques font face à un paradoxe. Elles ont très fort capital confiance. Les clients attendent que les banques leur proposent des nouvelles solutions de paiement. En revanche, dans l'évaluation des modèles possibles pour le lancement du paiement mobile, les banques apparaissent en position de faiblesse. Les modèles intégrant les opérateurs télécoms, les émetteurs de cartes bancaires (Visa, Mastercard...) ou les nouveaux entrants (Paypal, Google...) semble avoir de meilleures perspectives de succès.

En ce qui concerne le feed-back des utilisateurs, la conclusion est que la technique des solutions de paiement mobile fonctionne mais que l'adhésion n'est pas au rendez-vous. En effet, les bénéfices supplémentaires par rapport aux solutions de paiement actuelles, notamment la carte bancaire, ne sont pas suffisants. Pour adopter le paiement mobile, les commerçants sont à la recherche d'un tarif attractif sans contrainte technique et il veulent améliorer le RFM des achats de leurs clients.
Les consommateurs attendent avant tout de la sécurité mais aussi des réductions sur leurs achats et les avantages coupe-fils (avantages souvent associés aux cartes de fidélité).

Le plus probable est qu'une phase intermédiaire s'intercale dans l'évolution des moyens de paiement avant l'abandon de la carte bancaire : l'adoption plus large du paiement par mobile aurait lieu après une étape d'utilisation de la carte bancaire sans contact comme l'explique cet article.


RATP, Mastercard et La Banque Postale veulent tester le sans contact dans le métro parisien

Pas d'opérateur de téléphonie dans cette expérience ? La revanche des banquiers ?

L'expérimentation aura lieu au premier trimestre 2010. Il s'agira de tester l'accès aux transports publics par carte bancaire sans contact. En effet, l'infrastruture sans contact existe à la RATP mais ceux qui n'ont pas de Pass Navigo sans contact ne peuvent en profiter.