Solidaire

Aux Banques, citoyens !

Le dernier numéro de Terra Eco fait sa Une sur les banques !

Les articles nous proposent d'imaginier la définanciarisation de l'économie. Cela passe par une finance sans traders, une finance responsable et solidaire ou la création de monnaies alternatives. Vous saurez également si les candidats à l'élection présidentielle ont toujours été contre la finance, si les actions de communications des banques pour changer leur image fonctionnent et enfin quelles sont les relations des français avec les acteurs du monde financier.

A lire !

 

Terra-eco-aux-banques-citoyens



 


Mon premier BarcampBank #bcbp7

J'ai assisté à ma 1ère non-conférence sur la banque autrement dit BarcampBank le 28 janvier dernier. 80 passionnés ont animé une série d'ateliers participatifs sur les sujets qui font l'innovation bancaire en 2012 : la finance solidaire, le financement participatif, l'Open Bank, les monnaies complémentaires etc...

Cet évènement était une excellente occasion de faire un peu networking.

J'ai notamment pu faire la connaissance de Christophe qui a réalisé une couverture complète de la journée sur son blog Visible Banking.

Emmanuel Papadacci était présent également pour promouvoir CAStore, la Marketplace d'applications du Crédit Agricole. Le projet prévoit d'autoriser un accès aux données bancaires via un SDK pour les développeurs d'applications indépendants. Nicolas et Patrice en parlent ici et .

Frédéric a défendu son Manifeste pour un nouveau cadre législatif pour le financement participatif. La mobilisation continue sur le Google Group D4Cfinance.

Pour découvrir la grande production réalisée par les participants, vous pouvez vous rendre sur la page Google+ du BarcampBankParis, ou sur le wiki du BarcampBank.

 


L'épargne solidaire pour répondre aux inquiétudes des épargnants au sujet de la crise

Mes dépôts sont-ils garantis ? Quel impact a la crise sur mes placements ? Qu'est-ce qui rapporte encore ? Faut-il encore croire à l'assurance-vie ?
Les unes de la presse se font l'écho des préoccupations des français. Capital, Mieux Vivre Votre Argent, Le Particulier et les autres ont chacun réalisé un n° spécial épargne pour donner des clés aux épargnants.

Épargne_et_crise_une_de_la_presse
C'est vrai qu'on n'y comprend plus rien : taux garantis, effet de cliquet, annuités variables etc.. L'épargne devient trop compliquer !

La réponse à cette perte de repère, c'est le retour à la simplicité. Il faut revenir aux basiques de l'épargne et rappeler que l'épargne sert à financer des projets. Épargnons donc dans ce que nous comprenons, investissons dans ce qui est utile pour nous et pour la société.
Pour faire ce pas vers la simplicité, quoi de mieux que l'épargne solidaire. L'épargne solidaire nous permet de comprendre que nos choix d'épargne ont un impact sur l'économie.

Faire le choix de l'épargne solidaire, c'est faire un choix de projets qui recherchent l'utilité sociale ou environnementale, c'est prendre en compte d'autres bénéfices que le seul bénéfice financier, c'est comprendre le circuit financier de l'épargne qui va de la collecte aux porteurs de projets et aux bénéficiaires.

L'épargne solidaire, votre banquier ne vous la proposera pas. Alors prenez les devants et choisissez vous-même votre fonds solidaire ou votre livret d'épargne partage dans votre banque. Les produits existent, il faut les demander.
Pour vous guider dans le monde de la finance solidaire, faites confiance au label Finansol qui garantit la transparence des produits et la bonne utilisation des fonds et profitez de la semaine de la finance solidaire qui a lieu cette année du 3 au 10 novembre 2011. RDV sur www.finansol.org.

Finansol_semaine_finance_solidaireArticle sponsorisé


L'épargne solidaire... Pour les Nuls

L'épargne_solidaire_pour_les_nuls Dans la famille de l'épargne responsable, "Epargner Ethique" nous réalisait un panorama des solutions pour donner du sens à ses placements : l'épargne "verte", l'épargne religieuse, l'épargne responsable et l'épargne solidaire. "L'épargne solidaire pour les Nuls" vous proposera d'approfondir ce dernier thème.

L'épargne solidaire est une épargne qui a vocation à financer des projets à destinée sociale ou des entreprises sociales ou solidaires. Ces projets ou entreprises mettent l'humain en première ligne. L'épargne solidaire nécessite donc, d'une part, une économie solidaire qui fonctionnera selon des valeurs sociales et, d'autre part, un financement solidaire qui acceptera de soutenir cette économie avec une grille de lecture autre que financière.

L'épargnant solidaire acceptera d'affecter une partie de son capital investi, de partager une partie de ses revenus ou d'y renoncer totalement, au profit de cette économie. Participer à ce cycle a un intérêt pédagogique, car il permet de se réapproprier le fonctionnement des circuits économiques et financiers. Les placements traditionnels vous coupent de cette réalité en vous faisant focaliser sur la rentabilité. Être épargnant solidaire, c'est reprendre son rôle de consommateur citoyen qui choisi d'influer à son niveau sur l'évolution des choses.

Le livre décrit les 3 principales manières d'investir solidairement :

 


Epargner éthique

Épargner_éthique "Epargner éthique" est un ouvrage pratique écrit par Aude Sarda et Nadia Dhaoidi. Le livre vous guidera dans la découverte de solutions d'épargne adaptées à votre situation patrimoniale et à votre sensibilité éthique.

Pour donner du sens à votre épargne sans forcément renoncer à la performance, les auteurs vous proposent une démarche classique de bilan patrimonial en y associant un test de sensibilité éthique : en répondant à quelques questions, vous découvrirez si vous êtes plutôt :

  • un épargnant solidaire : vous êtes concerné par l'humain et vous souhaitez que votre argent soit consacré à des projets sociaux, de réinsertion, de développement social ou culturel ;
  • un épargnant responsable : vous êtes sensibles aux autres sans vouloir sacrifier votre confort ou votre rentabilité. Vous souhaitez avoir votre mot à dire dans la gestion de votre épargne ;
  • un épargnant écologique : l'environnement est votre principale préoccupation. Vous pensez qu'il est possible de concilier protection de la planète et investissement rentable ;
  • un épargnant religieux : votre épargne doit être compatible avec vos principes religieux.

Vous serez ensuite guidés entre toutes les possibilités de placements éthiques que vous détenez parfois déjà. En effet, il est possible de détenir une assurance-vie éthique, un livret d'épargne solidaire, un pea écologique. Il faut se donner la peine de chercher un peu ces solutions car votre banquier ou assureur ne vous les proposera pas spontanément.