Solidaire

Avec l'épargne solidaire Société Générale, 100€ = 600€

L'épargne solidaire n'est pas réservée aux acteurs mutualistes. La Société Générale annonce un service d'épargne solidaire en collaboration avec la Banque Fédérale Mutualiste (BFM), la banque réservée aux fonctionnaires.

A partir du 1er décembre 2010, vous pourrez activer une option sur votre livret d'épargne (Livret A, Compte sur Livret, Livret de Développement Durable, Livret Jeune, Livret BFM Avenir), pour reverser tout ou partie de vos intérêts à des associations d'intérêt public. Grâce à la fiscalité avantageuse du don et à l'abondement de la Société Générale, votre générosité sera améliorée et votre don de 100€ pourra représenter jusqu'à 600€ pour l'association choisie :

  • "Le prélèvement libératoire sur les intérêts des livrets fiscalisés reversés à l’association bénéficie de l’amendement Finansol : ils sont réduits à 5 % au lieu de 18,1 %,
  • Une majoration de 10 % du don du client est effectuée, en faveur de l’association, par Société Générale ou la BFM selon le livret détenu ;
  • Une réduction fiscale équivalente à 66 % ou 75% du don selon la nature de l’association."

 


Le Crédit Coopératif fait de l'épargne solidaire pour Nicolas Hulot

Dans la série épargne solidaire, semaine de la finance solidaire oblige, le groupe Crédit Coopératif a mis en place un fonds Commun de Placement "Agir avec la Fondation Nicolas Hulot", un placement labellisé Finansol.

Fcp_fondation_nicolas_hulot_crédit_coopératif

Le descriptif de ce fonds détaille 3 mécanismes qui permettent de donner à l'épargne son caractère solidaire. Comment donner à l'épargne une vocation sociale ?

  • La première solution est de partager ses revenus avec des associations en bénéficiant de la fiscalité avantageuse des dons.
  • La deuxième consiste à investir dans les entreprises solidaires dont l'utilité sociale ou environnementale est reconnue.
  • Enfin, en utilisant des critères autres que financiers pour sélectionner les titres retenus dans le FCP.

En 2010, l'encours d'épargne solidaire représente 2,4 milliard d'euros en progression de 47% par rapport à 2009.


La Carac veut combattre les idées reçues sur l'épargne solidaire

A l'occasion de la semaine de la finance solidaire du 3 au 10 novembre, la Carac fait de la pédagogie sur ce concept à la mode. En effet, les français sont séduits par l'idée de réussir à concilier deux notions a priori opposées : rentabilité de l'argent et solidarité.

Le contrat Entraid'Epargne de la Carac propose une option concrète à ceux qui hésitent ou ne trouvent pas de produit labellisé. 1 % des versements sur le contrat est reversé à une association reconnue d'utilité publique : Arc-En-Ciel, Association des Paralysés de France, Mécénat Chirurgie Cardiaque et Solidarités Nouvelles face au Chômage. Le produit a reçu le label Finansol.

La mutuelle d'épargne retraite et de prévoyance autrefois réservée aux anciens combattants veut convaincre qu'investir dans le l'épargne solidaire n'est pas plus compliqué ou moins rentable que verser sur des contrats d'épargne classiques.

Elle veut aussi démontrer que son contrat Entraid'Epargne est accessible et transparent. 4 vidéos sur Youtube prennent le contre-pied des clichés habituels sur l'épargne solidaire.

Le site dédié epargnonssolidaire.fr regroupe toutes les informations sur l'épargne solidaire ainsi qu'un quizz pour connaitre votre profil d'épargnant solidaire. Pour retrouver les infos et faire votre choix en situation de mobilité, vous pouvez télécharger l'application Iphone Carac.

 

Carac_epargne_solidaire