L’annonce est tombée le 18 avril 2019 : le groupe de bancassurance Crédit Mutel Arkéa a vu ses notations décernées par l’agence internationale Fitch Ratings réhaussées d’un point, notamment en matière de dettes « Senior Preferred », une nouvelle confirmant une fois encore la solidité financière du groupe ainsi que son attractivité auprès de ses investisseurs. Outre cet événement, Arkéa a aussi indiqué vouloir développer deux axes stratégiques : s’engager en faveur des villes moyennes, tout en augmentant le développement de ses fintechs.

Arkéa s’investit dans le plan national « action au cœur de ville »

Premier axe de développement annoncé pour les mois à venir, le plan « action en cœur de ville » favorisera le développement des infrastructures dans les centres-villes de taille moyenne. Une enveloppe de 500 M€ a été consacrée à ce projet et plus de 220 communes sont concernées par ce dispositif. Arkéa a décidé de soutenir les actions initiées dans le cadre de ce programme, dans le but de lui apporter des aides financières pour lutter contre la vacance commerciale et améliorer l’habitat ainsi que le cadre de vie. Arkéa entend développer l’activité économique des villes moyennes, en servant de soutien et de complément aux aides publiques déjà accordées. Son but est ainsi d’améliorer la qualité de vie des citoyens, de favoriser le dynamisme des communes de taille modérée et ainsi d’accroître sa notoriété sur tout le territoire.

Arkéa choisit de développer ses fintechs à l’international

Toujours très tourné vers le futur, Arkéa favorise aussi le déploiement des fintechs, c’est-à-dire des start-ups associant le meilleur des dernières technologies numériques à des services financiers innovants.  Arkéa mise donc sur le numérique comme un levier de croissance pour les années à venir. Elle n’hésite pas, pour cela, à mettre à disposition son savoir-faire auprès de partenaires innovants et travaillant en marque blanche. Dans ce contexte, Arkéa vient d’annoncer le lancement d’un projet de filière d’excellence, dédié au développement et à l’accompagnement des fintechs : BRESSST pour “Smart, Sciences & Startup”

Ronan Le Moal, Directeur général d’Arkéa, déclare qu’il s’agit là d’un projet pour fédérer « les acteurs de l’écosystème numérique autour d’une filière d’excellence dédiée à la fintech. Nous offrons aux porteurs de projet les moyens d’agir et de coopérer dans une relation de confiance pour, ensemble, dessiner la banque et le monde de demain, dit-il. C’est ainsi que nous contribuerons à faire du secteur de la fintech un levier de croissance durable, à dimension internationale ».

Pour rappel, le groupe Arkéa a déjà développé plusieurs fintechs, dont chacune a été très bien accueillie du public. Pumpkin est une solution de paiements instantanés totalement gratuits et sécurisés depuis un mobile. Max est un assistant de gestion financière personnel sur Smartphone. La plate-forme Leetchi, quant à elle, doit également son existence au groupe Arkéa, et ne cesse de faire parler d’elle pour la mise en place de ses nombreuses cagnottes solidaires. 

En d’autres termes, le projet filière d’excellence promet déjà de faire émerger de nombreuses autres pépites technologiques et financières, on en parlera bientôt sur Marketing Banque.